À la Comédie-Française,

image001

À la Comédie-Française, le régisseur était un vieux pervers.

À l’époque, je ne savais pas ce qu’il me voulait au juste,

J’étais beau et n’avais pas encore dix-huit ans…

Un jour, il s’est présenté chez moi en personne pour déposer une convocation

Me donnant les dates de répétitions d’une pièce : Donogoo de Jules Romain,

Dont j’avais obtenu un rôle : traverser la scène sans me casser la figure.

Ma mère l’a reçu, pas aimable pour deux sous, car pour elle, les gens de théâtre…

Ce n’était pas très net dans sa tête à ce sujet. Elle a pris la convoc., et lui,

N’est jamais plus revenu…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s