du sparadrap pour survivre…

361

Nous devons urgemment trouver les nouvelles bases d’une organisation sociale plus proche

De la radicalité que du sparadrap pour survivre. Peut-être, inconsciemment,

Je ne fais que cela en écrivant, mais les artistes ne sont pas des politiques, ils disent

Souvent l’essentiel avant tout le monde, ils plantent des oignons espérant voir un jour

Des fleurs jaillir dans la terre des hommes. Revenons, si vous le voulez bien, au cout

De cette éducation, coupable ici de tous les mots. N’empêche-t-il pas de mieux s’occuper

À sortir le peuple de la misère, origine des échecs de toute nature ? À ces mots

Mettant en avant leur légitimité, tous les fonctionnaires, toutes catégories confondues,

Se lèvent en cœur, comme un seul homme, pour me jeter dans la trappe à merdre du père Ubu.

Maintenant, reconnaissons à l’école le grand avantage de ne pas nous faire tomber

Dès le plus jeune âge dans les filets du travail du pater tout puissant… En effet,

Cette institution protège de l’exploitation, sous toutes ses formes, d’êtres sans défense.

Je trouve, dans ces écrits datés de plus d’un demi-siècle, cette faille des universités :

Les grandes écoles sont fermées aux non-diplômés…

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s