Illich dit …

384

Illich dit : « Beaucoup continuent à croire, à tord, que l’école mérite la confiance publique,

Qu’elle remplit ce rôle, alors même qu’elle n’est plus que la détentrice d’un monopole et que,

Loin d’égaliser les chances, elle en assure la répartition. » Il va très loin dans sa réflexion

Puisqu’il demande l’interdiction pure et simple des signalements du passé scolaire de chacun,

De l’appartenance politique, religieuse, des origines familiales et des habitudes sexuelles.

Tous programmes d’enseignement part d’un principe abject, ridicule, qu’un gosse,

Lorsqu’il arrive à l’école, ne sait rien et a tout à apprendre, tout absolument tout.

Comment cette croyance, d’une naïveté, d’un manque de respect pour l’histoire personnelle

De chaque être humain, du manque de connaissance de la psychologie de l’enfant,

Peut-elle encore trôner sur l’estrade de nos classes du vingt et unième siècle ?

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s