j’ai écrit beaucoup trop de livres…

Capture d’écran 2015-11-22 à 07.03.22

Elle avait dit avant de mourir :  » Que personne ne s’affole, je suis une vieille femme,

Je pars, il n’y a rien de plus normal ! « . Et père ? me demandes-tu,

Toujours avec ses plaisanteries, il disait que Jésus ne voulant pas se compromettre

Dans ses propres contradictions, préféra se verser dans la religion…

Et toi ? Moi, j’ai écrit beaucoup trop de livres,

Dont de la poésie, elle te procurera un plaisir inouï, tu verras par toi-même !

Il y a eu une autre guerre et les dictateurs n’ont pas manqué de par le monde.

Aujourd’hui, les choses vont mal,

Nous sommes coincés d’un côté par les Russes, de l’autre par les Américains.

Je ne le sentais pas très à l’aise dans cette situation inhabituelle. Il serrait entre ses mains

« Les Possédés » de Dostoïevski. J’avais oublié cette lecture. Il me fit part

De ses projets d’écriture. Je demeurai pensif, les yeux rivés sur les planches de cette plage.

Je lui demandais s’il aimait, les croque-morts, les facteurs, et les hommes

Qui habitent des numéros pairs… Il me dit que son livre traitait des gens pauvres,

Des opprimés et des parias, tout cela me paraît vague, lui dis-je

Et continuais à parler, mais dans le vide…

 Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s