Nous aimer…

Capture d’écran 2015-11-27 à 06.57.32

Ma bouche prend la sienne, plus rien ne peut nous échapper, nous empêcher

De nous aimer autant que nous le voulons, sauf sa façon de tout quitter,

De disparaître au moment même où nous pourrions aller plus loin

Dans nos introspections, mais nous respecterons toujours

La femme dans ses réactions les plus intimes, aux plus incompréhensibles.

Ce qui caractérise notre relation,

C’est peut-être justement cette frustration qu’elle m’impose,

Mais, à la longue, je crains de m’en lasser, mais heureusement je me dis

Le charme de sa jeunesse a un pouvoir infaillible, toujours renouvelé.

Allons, allons, laissons ces divagations philosophiques et revenons

Sur la terrasse de cette famille dont la mère s’en est allée aux provisions,

Car toutes ces situations, aussi frustrantes fussent-elles, donnent faim.

Buvons un verre d’alcool fort pour l’amitié, puis rejoignons la chambre.

Elle porte maintenant un drap de bain enroulé autour du corps,

Mes bras sont impatients, la tiennent fermement,

Nos lèvres explorent le désir de l’autre afin donner le là

À ce nouveau rendez-vous que je veux réussi le mieux du monde…

La musique d’à côté ensorcelle nos mouvements en une dance,

Transe invoquant l’amour, corps se débarrassant de leurs oripeaux

Pour ce cérémonial universel toujours réitéré, quels que soient nos âges,

Nos sexes, nos origines sociales, nos choix sexuels.

 Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s