J’ai trente-six ans…

basquiat99

J’ai trente-six ans, je suis entre deux âges, entre celui de l’adolescence et celui de la mort.

Ma situation, je la connais, je ne veux pas vieillir, pas perdre mon innocence,

Ma fraîcheur… Je résiste à l’usure, je suis un solitaire et veux le rester éternellement.

Ma vie, j’en ferai mon histoire personnelle, sans quiconque autour, je le jure

Devant Dieu et le reste du monde que je croise contre mon gré dans la rue, dans l’autobus

Et dans mes phantasmes aussi. Je suis libre de vivre comme je veux, où je veux,

Entre mes quatre murs… Ces murs, je pourrai les repeindre, mais pourquoi ?

À chaque fois je suis surpris, ils sont toujours là, même quand je reviens de vacances.

De cet état de chose que nous vivons tous au quotidien, personne ne s’en offusque,

On trouve ça normal, mais je me dois de ne plus y penser, cela me fait un mal de chien.

Mes parents ne se souviennent pas du nom qu’ils m’ont donné, j’en ai donc choisi un

À ma mesure, je l’aime bien, il passe partout. Peut-être, ne suis-je pas si menteur ?

Seulement mon rapport avec les mots est des plus particuliers,

Ils me semblent souvent incertains, faux, telle une langue étrangère

Je m’en sens souvent à côté. Il s’est installé une distance entre eux et moi.

Cette nuit, j’ai beaucoup transpiré et à mon réveil, j’étais en nage. Pourtant,

J’habite un logement toujours trop froid ; je le loue à des amis de mes parents,

Non, à mes parents, pourquoi vous mentir ?

 Patchwork (cliquez ici)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s