Patrons…

untitled_acrylic_oilstick_and_spray_paint_on_canvas_painting_by_-jean-michel_basquiat-_1981

Devant, une terrasse couverte protégeant de la pluie, du soleil et du vent,

Derrière, des arbres fruitiers plantés sur un parterre d’une pelouse verte. Un sentier mène

Du cellier à la cuisine, de la cuisine au logement des patrons, quelques animaux

Piaillent en choeur dans cette cour où la vie va son petit bonhomme de chemin.

Près d’une grange, un boeuf se vautre près d’une charette pleine de melons.

Tout cela a pour moi un charme fou… Pourtant, il n’existe maintenant

Que dans ma mémoire. Je me souviens des chevaux s’arrêtant devant la maison

Avec tous ces gens de campagne à notre service, nous respectant plus qu’il ne fallait

Parce que nous étions riches, et eux pauvres. Je m’abandonne souvent à ces rêveries,

Me retourne en arrière comme dans un film pour mieux y voir mon passé.

Je revois leurs visages humbles, bucoliques. Je ne peux oublier ces deux petits-vieux

Ancrés dans ma tête, j’éprouve un serrement au coeur parce qu’ils ne sont plus là,

j’imagine leurs maisons abandonnées recouvertes de ronces et de mauvaises herbes…

Ils étaient la bonté même, dans le village on les comparaissait à Philémon et Baucis,

Qui dans la mythologie grecque accordèrent l’hospitalité à Zeus et à Hermès

Déguisés en voyageurs, alors que leurs voisins les avaient rejetés.

  Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s