Et d’amours interdits…

untitled

Un jour, elle voulut inspecter tout cela. Comme on la respectait beaucoup,

On lui prépara le moyen de transport le plus confortable pour l’y emmener

Avec de la musique pour atténuer le bruit des galops de ces chevaux trop lourds

Pour cette besogne. Ça grinçait de toute part tant la carlingue avait connu de guerres

Et d’amours interdits, et si l’on avait voulu traverser une ville d’une manière anonyme,

Il était préférable de prendre ses jambes pour tout moyen de locomotion.

Traversant la forêt, ses suspicions maintenant avaient trouvé leurs raisons d’être,

Ces voyous de pauvres avaient décapités les chênes magnifiques et séculaires de son enfance.

Sur un ton innocent, elle s’adressa à Nithchipor :

– Pourquoi ces arbres sont-ils devenus si clairsemés ?

Le bonhomme la regarda étonné : -Comment vous ne saviez pas, ils ont disparu

Du fait des intempéries dues au réchauffement climatique dont tout le monde parle

Sans savoir comment faire pour remédier à cette catastrophe naturelle.

  Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s