À Grizac…

8

C’est un couple de paysans avec leurs préoccupations, mais comme ils sont trop vieux,

Ils envisagent de céder « l’affaire » à quelqu’un d’autre, à un jeune.

Plan suivant à Grizac, un homme nous reçoit chez lui, il a un pansement à l’oeil droit,

Nous sommes dans sa vieille cuisine, il boit son café…

Je descends d’une des plus anciennes familles de Bretagne, sans pour autant faire parti

Des plus élevés dans le rang des seigneurs de ce pays de cocagne.

Mes ancêtres donnaient dans la chevalerie, ils signaient  » Ducs de Bretagne « 

Dans les actes notariés retrouvés. Des chercheurs ont voulu savoir qui étaient

Ces gens de ma famille. Ils trouvèrent beaucoup de morts évidemment, mais aussi

Qu’ils étaient propriétaires d’un nombre considérable de terres. Ils trouvèrent assez

D’éléments fiables pour élaborer une généalogie la plus complète.

Je vous passe leur histoire avec un grand H, ils en ont rempli les livres

De nos écoles et de nos bibliothèques, car ils ont survécu aux ouragans de la révolution.

Il y eut des tas de problèmes, ils s’arrachèrent même les yeux pour des questions

De successions, ils en arrivèrent même à des conflits d’armes.

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s