L’école abime les adultes en devenir…

1141947620

Quelle légitimité ai-je de vous parler d’école ? Sinon d’avoir été concerné par elle,

Comme la plupart d’entre nous, à un moment où je n’avais aucune ressource

Pour me débattre dans les problèmes qu’elle soulève depuis toujours.

Est-ce une vengeance que je prends là ? Je ne crois pas, j’ai d’autres motivations :

Je ne veux pas que l’école abime les adultes en devenir, qu’elle cause des dégâts irréparables.

Les enfants sont sous le joug de leurs parents, de leurs institutions, ils réagissent

Chacun à leur manière, selon leur caractère et les résultats de leur travail ;

Pas que de cela bien sûr, mais de cela aussi. Selon que les notes évaluent l’élève

Dans un sens ou dans l’autre, il connaîtra ce que veut dire vivre heureux parmi les siens,

Sinon il y a risque de le voir dans un flue incessant de violence contre les autres

Ou contre lui-même. Quelle légitimité ai-je donc, n’ayant aucune expérience en la matière ?

Ni enseignant, ni parent d’élèves, ni diplômé de je ne sais qu’elle université,

Rien, je ne suis rien, comme beaucoup d’entre vous d’ailleurs…

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s