Ces postulants au baccalauréat…

1142551167

Année après année, c’est toujours la même histoire : les fascicules pour la révision du BAC

Tendent leurs bras à mes récurrentes frustrations anciennes de n’avoir pas fait d’études,

Et donc de n’avoir pas eu ce diplôme. Tous les arguments, faux ou vrais, me poussent

À m’en approprier quelques-uns pour me faire une idée de quoi il en retourne aujourd’hui

Des questions posées à ces postulants au baccalauréat. Les six hors séries proposées

Par Le Monde ont un avantage, aucune pub ne perturbera notre concentration de lecture.

Prenons « Français ». Dès les premières pages, mon attention s’évade, sa fixation est difficile,

Presque impossible, plus précisément, tout effort chez moi provoque une grosse fatigue,

Plus encore, une souffrance. Dans le domaine intellectuel comme dans bien d’autres,

Je n’ai d’autres choix que de m’attacher à ce qui donne du plaisir, pas à ce qui n’en donne pas.

Dix à quinze minutes d’effort et mes yeux se ferment, je perds conscience un léger instant,

Je dors quelques secondes. Ce genre de réaction arrive-t-il à certains de nos gosses ?

Si oui, comment réagissent les enseignants à de tels comportements ?

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s