Examen fatal…

Rodin 16:2:16

Que nous dit cette bible du journal « Le Monde » sur ce qu’il faut savoir pour obtenir

Cet examen fatal. Avant tout, et afin de vous faire une idée du travail des écrivains en général,

Voilà un encart vous donnant une définition auquel je ne comprends pas grand-chose :

« La caractérisation du personnage se fait par l’intermédiaire de plusieurs « techniques ».

La description est, bien sûr, l’outil privilégié du romancier qui veut « donner à voir »

Son personnage. Les images (comparaisons et métaphores) sont également essentielles

Pour concrétiser un trait de caractère, par exemple. Quant à la focalisation, elle permet

Des variations dans la présentation et la découverte du héros, engageant parfois

Le sens de l’œuvre tout entière. Il en existe trois types : la focalisation « zéro » où le narrateur

Est omniscient, la focalisation interne qui fait entrer le lecteur dans la conscience

D’un personnage ou, au contraire, la focalisation externe qui le place en situation

D’observateur. » Cessons ces bavardages barbares et venons à l’essentiel :

Relevons les références béton, récoltées dans les dix premières pages d’une culture

Que j’avoue avoir mis plus d’un demi-siècle pour m’en faire une source de plaisir.

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s