Jean-Michel Basquiat…

generar_img-13

Je me réveille un matin avec l’envie d’aller voir de la peinture,

Je prends le journal et là, il y a la photo d’un jeune gars que je ne connais pas,

C’était Jean-Michel Basquiat. L’expo se passe dans une galerie. Merde, je n’y vais jamais,

Mais pour ce coup, je n’avais pas le choix, nous étions en 1989 et du Basquiat,

Il n’y en avait pas dans les musées à Paris.

Là-bas, face à ce machin qui me tombait sur la tête, tout de suite je compris une chose :

Il y avait donc eu quelqu’un d’autre que moi ayant été confronté à l’essentiel,

En passant par le médium de la peinture. Vous sautez au plafond :

Et la modestie, qu’en faites-vous ? La modestie est l’apanage des imbéciles.

Basquiat est sans conteste le plus grand de tous les artistes d’hier et d’aujourd’hui.

Il a absorbé tous les malheurs du monde pour tout recracher sur ses toiles.

À vingt-huit ans, il est mort bêtement d’une overdose, quel con !

Des gens dans le privé, pas vous, pas moi, ont des œuvres d’art

D’une valeur inestimable, des millions de francs, d’euros maintenant.

En 1996, ils les ont mises à la disposition du musée d’Art Moderne de la ville de Paris

Pour une expo méga monstre, digne des plus belles d’entres toutes, car

Les  « privées », vous savez, ça sait de quoi ça parle,

Dans le domaine des arts, faut pas leur en raconter…

Oui, mais où veux-je en venir avec ce discours ?

Patchwork (cliquez ici)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s